Toutes et tous dans le même bateau !

La situation des personnes exilées sur notre territoire ne s’améliore pas, que ce soit pour les demandeurs et demandeuses d’asiles, les dubliné-es, les débouté-es et tous les autres…. L’Etat ne respecte pas ses engagements et les pouvoirs publics fuient leurs responsabilités.

En Touraine, tout s’accélère depuis le début de l’hiver :

  • Depuis la liquidation de l’association Accueil Albert Thomas le 22 décembre, le foyer est en situation d’autogestion, la solidarité palliant les manquements des autorités. Les résidents sont pourtant contraints de continuer à payer 120 € de frais d’hébergement chaque mois ! Le 8 février, la Croix-Rouge Française a été choisie par la DDCS 37 (Direction départementale de la Cohésion Sociale) comme repreneur du foyer. Même si celle-ci refuse de communiquer son projet écrit, elle a néanmoins fait l’annonce de la dégradation des conditions d’accueil et d’accompagnement (non reprise des résidents, fermeture la journée entre 8h et 18h, obligation journalière de rappeler le 115, diminution des effectifs et non reprise des salariés compétents et expérimentés dans l’accompagnement.

 

  • Malgré la promesse qui leur avait été faite par le ministre de l’intérieur lors du démantèlement du camp de migrant-es à Calais, les résidents des CAO de Saint Pierre des Corps et de Grandmont reçoivent chaque jour de la part de la Préfecture d’Indre et Loire des procédures dites « Dublin), destinées à les expulser du territoire français. Cette situation est semblable à celle du CAO de Chinon, dont les résidents, à 80% dublinés, ont finalement été discrètement éparpillés suite à sa fermeture en février. La fermeture des CAO de Saint Pierre des Corps et de Grandmont sont annoncées d’ici la fin du mois de juin.

 

  • Un mois après Albert Thomas, c’est le café associatif La Barque qui se retrouve en situation de redressement judiciaire. Ce lieu de mixité et de lien social est important pour l’accueil de jour des sans domiciles fixes, des plus précaires mais aussi des habitant-es du quartier. Ces habitué-es et les salarié-es se retrouvent donc à assumer la mauvaise gestion des administrateurs, qu’ils et elles ont pourtant régulièrement dénoncée.

Face à cette situation, les comités de soutien et les résidents
des différentes structures concernées appellent
à un rassemblement le

jeudi 2 mars
à 17h30 place Jean Jaurès
afin de défendre collectivement les droits des personnes.

Nous revendiquons :

  • Le refus des reconduites des personnes ayant reçu une notification de transfert et l’abrogation des accords de Dublin,
  • La régularisation de toutes et tous,
  • Le droit au logement pour toutes et tous,
  • Le maintien de lieux en centre ville valorisant une société plurielle.

Les comités de soutien et les résidents des 3 structures concernées.

La Marche Mondiale des Femmes s’arrête à Tours ces 2 et 3 juin

Mardi 2 juin et mercredi 3 juin, la Marche Mondiale des Femmes s’arrête à Tours

MMF

Tous les 5 ans depuis l’année 2000, les féministes du monde entier unissent leurs forces pour marcher ensemble avec l’objectif commun de construire un monde basé sur la Paix, la Justice, l’Égalité, la Liberté et la Solidarité. En Europe, la marche est partie le 8 mars du Kurdistan et terminera son périple le 17 octobre 2015 à Lisbonne au Portugal, en passant par la France ( Bourg en Bresse, Tours, Nantes, Paris, Toulouse, Marseille…).

La Marche Mondiale des Femmes veut rompre avec le patriarcat, le capitalisme et le racisme, les trois systèmes d’oppression qui contrôlent nos vies dans le monde entier (voir l’appel). Continuer la lecture

Soirée film et débat au CNP : la sécu, un droit pour toi, pour moi, pour nous. Quel avenir ?

Soirée CNP Sécu un droit pour toi, pour moi, pour nousJeudi 9 avril à 20h aux Studio Cinémas (2, rue des Ursulines à Tours), les Amis du Monde diplomatique, le Collectif féministe Pcf/Front de Gauche, ATTAC, La Ligue des Droits de l’Homme (LDH), la Convergence services publics 37, Le Collectif Notre santé en danger, le CNP proposent LA SECU : UN DROIT POUR TOI, POUR MOI, POUR NOUS. QUEL AVENIR ?

70 ans après sa création, la sécurité sociale est menacée dans ce qui constitue sa raison d’être : la solidarité devant les risques majeurs de l’existence. La Sécu est-elle devenue un puits sans fond où s’engloutissent les cotisations ? Continuer la lecture

Grèves et manifestations du 9 avril, engager la bataille contre le gouvernement et le patronat

Manifestation contre l’austérité à Tours et partout en France – Jeudi 9 avril 2015 – 10h Place de la Liberté

Malgré la claque qu’il a reçue Fanch Soldessociaistes aux élections départementales, le gouvernement a annoncé la poursuite de sa politique au profit du patronat, et dont le FN récolte les fruits. Après la loi Macron qui généralise le travail du dimanche et casse le Code du travail, il planche désormais sur la remise en cause du contrat de travail.

Continuer la lecture

« L’extrême droite : mieux la connaître pour mieux la combattre », rencontre-débat avec La Horde ce samedi 6/12 à Tours

Le Collectif debat6-12Antifasciste Tourangeau, dont le NPA 37 est partie prenante, inaugure un cycle de conférences-débats, en invitant le collectif antifasciste La Horde (Paris) le samedi 6 décembre salle Louis Mirault à Tours dans le quartier du Sanitas (12 rue Louis Mirault) à partir de 14h30 : présentation et projection d’un diaporama de La Horde sur l’extrême droite aujourd’hui, discussion autour des ripostes à mettre en place, bar, tables d’infos et de vente avec notamment la Niche, librairie libertaire.

Continuer la lecture

Non au budget d’austérité ce samedi 15 novembre à Tours

Manifestation unitaire du collectif Alternative À l’Austérité (3A) pour dire NON au budgé d’austérité, ce samedi 15 novembre à 15 heures, place Jean-Jaurès à Tours comme dans toute la France.

15 novembre 2014 unitaire contre l'austérité (Collectif 3A) Continuer la lecture

Décès de Rémi Fraisse : le résultat de 2 mois de violences policières contre les opposants au barrage de Sivens.

Dans la nuit de samedi à dimanche, Rémi Fraisse, étudiant de 21 ans est décédé sur le site de Sivens, en marge de la manifestation qui a rassemblé plusieurs milliers d’opposants au barrage de Sivens.

Le NPA exprime ses condoléances et sa solidarité à la famille et aux proches de Rémi. Il exige que toute la lumière soit faite sur ce décès.

Ce drame est le résultat de 2 mois de violences policières croissantes envers les opposantEs au barrage. De peur de voir se multiplier les résistances comme à Notre-Dame-des-Landes, l’État cherche à briser par la violence et la criminalisation un mouvement qui s’étend et s’approfondit contre les grands projets nuisibles imposés.

Ce passage en force est d’autant plus scandaleux que le rapport d’expert sorti ce jour établit que « le choix d’un barrage en travers de la vallée a été fait sans réelle analyse des solutions alternatives possibles », pointe une évaluation « contestable des besoins réels » et juge «de qualité très moyenne» l’étude d’impact. Il donne raison à celles et ceux qui s’opposent depuis le début à ce projet.

​Le NPA 37 appelle à participer au rassemblement qui est organisé ce mercredi 29 octobre à Tours, à 18h30 place Jean Jaurès pour rendre hommage à Rémi et dénoncer les violences policières.

Voir les appels locaux à se rassembler pour Rémi Fraisse et en soutien à la Z.A.D. du Testet sur le site collaboratif d’informations locales La Rotative : Rassemblements en soutien à la ZAD du Testet à Tours et Loches.

 

Communiqué : retrait du plan social au CHU de Tours !

RETRAIT DU PLAN Logo Convergence des hôpitaux contre l'HôstéritéSOCIAL au CHU de TOURS !

Communiqué de presse NPA37 – le 10 octobre 2014

Le NPA d’Indre-et-Loire condamne le plan social décrété par la direction du CHU. Il dénonce également la brutalité avec laquelle il s’applique à l’encontre des personnels.

Continuer la lecture

On lâche rien pour la Palestine samedi 27/09 dès 16h à Saint-Pierre-des-Corps !

Après les mobilisations qui se sont succédé à Tours contre la sanglante agression israélienne infligée tout l’été à Gaza, les organisations associatives, syndicales et politiques – dont le NPA37 – engagées dans le mouvement local de solidarité avec le peuple Palestinien ne lâchent rien, durant « 5 heures pour la Palestine », samedi 27 septembre de 16h à 21h, salle de la Médaille à St-Pierre-des-Corps.

Affiche "5h pour la Palestine" 27/09/14 16h à Saint-Pierre-des-CorpsCet événement festif sera aussi l’occasion de discuter des formes qui nous permettront au mieux de continuer à apporter localement notre soutien aux palestiniens, grâce aux éclairages de nos deux intervenants :

Continuer la lecture