Marche pour la Justice et la Vérité « contre le racisme, les violences policières, la hogra, la chasse aux migrant-e-s »

>>> MOBILISATION :

Nous appelons à manifester le 19 mars pour la Justice et la Dignité parce que :

>> La revendication légitime de Vérité et de Justice portée par ces familles victimes de violences policières doit être soutenue.

>> La banalisation des discours, des actes racistes et leur caractère structurel sont inacceptables.

>>    Les droits démocratiques doivent être défendus face à l’Etat d’urgence et des mesures liberticides qui touchent particulièrement celles et ceux qui subissent le racisme.

>> L’accueil des migrant-e-s dans des conditions dignes et la régularisation de tous les sans papiers doivent être opposés à l’Europe forteresse.

Théo et Adama nous rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…

A Tours :

 

 

 

 

 

A Paris :

Jeudi 9 Mars à 18h,
Rassemblement place de la Liberté

« Contre le racisme, les violences policières, la Hogra, la chasse aux migrant-e-s »
en solidarité avec Adama Traoré, Théo et toutes les victimes de violences policières.
Vendredi 17 mars à 20h,
Réunion publique
Foyer des cheminots, 11 rue Blaise Pascal à Tours. En face la gare Côté Tram. Arrêt Tram « Gare de Tours ».
Dimanche 19 mars à 14h,
Paris/Nation

Marche pour la Justice et la Vérité « contre le racisme, les violences policières, la hogra, la chasse aux migrant-e-s »
Départ collectif organisé depuis ToursInscription et Renseignements : 06.75.47.19.10
solidaires37@orange.fr

Ni Gaëtan, ni aucun-e autre condamné-e pour avoir manifesté ne doit aller en prison !

Communiqué de presse du NPA-Jeunes à propos de la condamnation d’un jeune militant du NPA de Toulouse pour avoir participé à une manifestation suite à l’assassinat de Rémi Fraisse. Voir aussi la pétition en ligne à signer et faire siver massivement.

Nous défendrons notre droit à la révolte.

Ce mercredi 1er avril, le verdict du procès en appel de notre camarade Gaëtan, militant de la jeunesse du Nouveau Parti Anticapitaliste, est tombé. 6 mois de prison dont 2 fermes, et 1100 euros d’amende. C’est le prix que le justice de classe veut lui faire payer pour avoir pris part à une manifestation interdite le 8 novembre dernier à Toulouse, après l’assassinat de Rémi Fraisse par les forces répressives sur le site du barrage inutile et destructeur de Sivens. Continuer la lecture

Contre l’union sacrée, pour une union antiraciste et populaire

Appel unitaire co-signé par le NPA : « Contre l’union sacrée, pour une union antiraciste et populaire« .

L'Anticapitaliste Hebdo n° 276 à télécharger en PDFLes attaques contre Charlie-Hebdo et un Hyper Cacher ont soulevé une immense émotion que nous partageons. Mais elles ont été aussi le prétexte à une nouvelle offensive « sécuritaire » contre les populations des quartiers populaires, contre tous ceux qui refusent l’ordre dominant. Elles sont aussi l’occasion de restreindre les libertés, de justifier des opérations militaires à l’étranger.

Cette offensive menée au nom d’une mythique « unité nationale » est une machine à diviser ceux qui devraient être unis et à unir ceux qui devraient être divisés. Réunir en seul camp les classes dominantes de France et les Français qu’elles exploitent pour les opposer aux populations issues de l’immigration, à celles qui se disent ou sont dites “musulmanes”, aux quartiers populaires : tel est l’objectif de l’unité nationale que l’on tente de nous imposer en instrumentalisant l’émotion.

Cette offensive nécessite une riposte unie de tous ceux qui sont non seulement attachés à la liberté d’expression mais refusent aussi l’ordre injuste, notamment le racisme d’État (anti Musulmans, Noirs et Rroms), l’antisémitisme, les intolérables inégalités sociales et les guerres. Continuer la lecture

Décès de Rémi Fraisse : le résultat de 2 mois de violences policières contre les opposants au barrage de Sivens.

Dans la nuit de samedi à dimanche, Rémi Fraisse, étudiant de 21 ans est décédé sur le site de Sivens, en marge de la manifestation qui a rassemblé plusieurs milliers d’opposants au barrage de Sivens.

Le NPA exprime ses condoléances et sa solidarité à la famille et aux proches de Rémi. Il exige que toute la lumière soit faite sur ce décès.

Ce drame est le résultat de 2 mois de violences policières croissantes envers les opposantEs au barrage. De peur de voir se multiplier les résistances comme à Notre-Dame-des-Landes, l’État cherche à briser par la violence et la criminalisation un mouvement qui s’étend et s’approfondit contre les grands projets nuisibles imposés.

Ce passage en force est d’autant plus scandaleux que le rapport d’expert sorti ce jour établit que « le choix d’un barrage en travers de la vallée a été fait sans réelle analyse des solutions alternatives possibles », pointe une évaluation « contestable des besoins réels » et juge «de qualité très moyenne» l’étude d’impact. Il donne raison à celles et ceux qui s’opposent depuis le début à ce projet.

​Le NPA 37 appelle à participer au rassemblement qui est organisé ce mercredi 29 octobre à Tours, à 18h30 place Jean Jaurès pour rendre hommage à Rémi et dénoncer les violences policières.

Voir les appels locaux à se rassembler pour Rémi Fraisse et en soutien à la Z.A.D. du Testet sur le site collaboratif d’informations locales La Rotative : Rassemblements en soutien à la ZAD du Testet à Tours et Loches.