Respect du droit d’asile !

no_borderDepuis maintenant 4 mois notre commune (Saint Pierre des Corps) accueille une cinquantaine de réfugiés soudanais arrivant de Calais au Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO), dans l’ancien foyer SNCF avenue Stalingrad.
La moitié des résidents des trois CAO du département n’a pas eu le droit de déposer une demande d’asile en France. La préfecture leur envoie des notifications de transfert vers l’Italie, c’est-à-dire se prépare à les expulser appliquant avec zèle les accords de Dublin qui stipulent qu’un réfugié entré en Europe par un autre pays de l’espace Schengen doit faire sa demande dans ce pays.

Or pour faciliter le démantèlement de la « jungle » de Calais, M.Cazeneuve, alors ministre de l’intérieur, avait promis aux migrants qu’ils pourraient déposer une demande d’asile en France s’ils acceptaient d’être répartis dans tout le pays : la procédure « Dublin » ne serait pas appliquée.
Cette promesse a été réitérée par son successeur M.Le Roux dans un CAO à Cancale . Et le président de la République a pris le même engagement au CAO de Grandmont en novembre.

Lors du repas partagé franco-soudanais du 4 février dans la salle Joliot Curie réunissant plus de 200 personnes, une pétition exigeant le respect du droit d’asile a circulé : elle a recueilli 3000 signatures et a été déposée à la préfecture le 9 février lors d’un rassemblement de 150 personnes.
Il est absolument scandaleux qu’une promesse faite plusieurs fois ne soit pas respectée ! Face à ce mensonge d’État, amplifions nos mobilisations solidaires afin d’imposer l’application de la convention internationale de Genève de 1951 qui stipule que les réfugiés peuvent déposer leur demande d’asile dans le pays de leur choix.

Tribune, du groupe 100% à Gauche publiée, en MARS 2017, dans « La Clarté », journal municipal de Saint-Pierre des Corps.

Métropole 1 – Démocratie 0

Tribune, du groupe 100% à Gauche publiée, en février 2017, dans « La Clarté », journal municipal de Saint-Pierre des Corps.

Depuis le 1er janvier la plus part des services de la ville sont transférés à l’agglomération : la voirie, l’eau, les espaces verts, l’urbanisme…
De façon précipitée le rôle des communes de l’agglomération a été réduit à la portion congrue. En étant à peine caricatural le conseil municipal ne délibérera plus que sur la gestion du cimetière, sur le programme du Centre culturel et sur l’organisation des fêtes municipales.
Que la solution de certains problèmes soit plus facile à résoudre à l’échelle de l’agglomération plutôt qu’à celle de la commune, cela ne fait aucun doute. Mais le problème est qui prend les décisions ? Dorénavant ce sera un Conseil métropolitain pléthorique dont les membres ne seront pas élus par le suffrage universel. Même si le démocratie communale était loin d’être parfaite, le Conseil municipal restait l’instance où les décisions se prenaient au plus près de la population.
Prenons l’exemple de la gestion de l’eau, depuis le 1er janvier 2013 la ville gérait l’eau en régie municipale. Tout n’était pas parfait, la majorité municipale s’étant opposé à en faire une régie « complète » en ne supprimant pas les prestations de Véolia, et en refusant la mise en place d’une tarification sociale du prix de l’eau. Néanmoins la régie dégageait un excédent de 300 000 euros par an qui revenait au usagers et non aux actionnaires de Véolia. A partir du 1er janvier « ce bel outil » qu’est la régie est transféré à la Métropole. Y aura-t-il un Conseil d’exploitation de la régie au niveau de l’agglomération ? Est-ce que les usagers et les élus de St Pierre y seront représentés ?
Avec la création de la Métropole, les décisions seront centralisées, bureaucratisées, éloignées des habitants et la démocratie va y perdre beaucoup.

La liste 100% à Gauche dans la Nouvelle République du 03/03/14

La liste « 100 à gauche » présentée aux élections municipales à Saint-Pierre-des-Corps avec le soutien du NPA, faisait l’objet d’un article dans la Nouvelle République du 3 mars dernier : « Une liste 100% à gauche en lice« .

Article NR 3 mars 2014 Liste unitaire SPDC« (…) Elle est conduite par Patrick Bourbon, enseignant retraité, conseiller municipal sortant, et regroupe des militants de gauche globalement déçus par l’action de la sénatrice-maire Marie-France Beaufils.
Lors de la précédente élection municipale, la liste « 100 % à gauche », qui était alors soutenue par la LCR, avait obtenu un bon score, avec presque 9 % des voix. « Nous avons eu un siège au conseil municipal, indique Patrick Bourbon. Nous avons fait pression pour que le nettoyage des locaux municipaux soit réalisé en régie directe. De même, nous avons mobilisé la population pour que l’eau soit gérée en régie publique et non plus par Véolia. » Continuer la lecture

Le NPA bien présent dans le 37, à Tours et à Saint-Pierre-des-Corps

Dans la continuité de ce que la LCR avait initié en 2008, le NPA a cherché à être présent aux élections municipales sur l’agglomération tourangelle. C’est chose faite avec deux listes en lice.

A Tours, une liste unitaire pour une alternative de gauche, sociale et écologique

Banderole de la liste pour une alternative de gauche sociale et écologique Continuer la lecture

Et du côté de l’assainissement ?

logo_100p100Et du côté de l’assainissement ?

Notre facture d’eau se divise en 3 parties, une part pour la distribution de l’eau gérée maintenant directement par la régie. Toutes les taxes antipollution, préservation de la ressource, transitent sur la facture mais sont reversées intégralement à l’Agence de l’eau. L’assainissement constitue la dernière partie, celui-ci est géré par Tour(s)plus, le prix est de 1,265 euros par m3 et il est le même sur toute l’agglomération. Ce budget largement excédentaire devrait permettre de diminuer le coût reversé à Tour(s)plus et donc de baisser la facture de l’eau. Avec un profond mépris pour la démocratie locale, Tour(s)plus a décidé de reconduire la DSP sur l’assainissement à Véolia sans avertir les élus de Saint Pierre.

Pour une régie totalement indépendante de Véolia !

logo_100p100Pour une régie totalement indépendante de Véolia !

Enfin, avec la création d’une régie, la municipalité a repris la main sur un bien essentiel à la population : l’eau ! Mais Véolia chassé par la porte revient par la fenêtre, car il devient prestataire pour la régie de deux marchés : la surveillance et le fonctionnement des installations du réseau d’eau potable (pour 345 000 euros) et le relevé des compteurs (pour 90 000 euros). Continuer la lecture

Véolia doit payer !

logo_100p100Véolia doit payer !

En novembre dernier, le cabinet d’étude qui a géré la fin de contrat avec Véolia, remettait son rapport d’analyse dont il ressort :  «_la rémunération de l’exploitant est très supérieure à celle prévue dans le Compte d’Exploitation Prévisionnel. Le total des recettes d’exploitation est supérieur de près d’un quart à celui prévu au moment des négociations. ». Enfin la vérité sur ce que nous soupçonnions : Véolia s’est engraissé sur le dos de la population de Saint Pierre-des-Corps. Véolia doit rembourser ! Continuer la lecture

Le prix de l’eau doit baisser !

logo_100p100Le prix de l’eau doit baisser !

Depuis un an, ce n’est plus Véolia qui fixe le prix de l’eau mais bien le Conseil municipal. La première décision a été de réduire de près de 30% le prix de l’abonnement. Donc, pour 2013, cette réduction (couplée à la tarification par palier) a permis, pour les consommations inférieures à 120 m3, une légère baisse de votre facture.
Ce n’est pas suffisant ! Car cette tarification par palier (0,60 € HT les 40 premiers m3, 1,20 € HT de 40 à 120m3 et 1,32 € HT au delà de 120m3) ne prend pas en compte le nombre de personnes vivant dans le foyer et donc ne bénéficie pas aux familles nombreuses. Continuer la lecture

Veolia pris la main dans le sac !

logo_100p100Veolia pris la main dans le sac !

Avec la mise en régie municipale en janvier 2013, ce fut la dernière facture d’eau qui a été payée à Véolia. Or le relevé aux compteurs fut effectué fin novembre-début décembre, et Véolia a estimé la consommation entre la date du relevé et la fin décembre. Rien d’anormal si cette consommation n’avait pas été surestimée ! Mais les habitants qui pour cause de déménagement, ont résilié leur contrat au début de l’année 2013 ont eu la surprise de constater que l’index de leur compteur était inférieur à celui facturé par Véolia ! Continuer la lecture

De Véolia à la régie… (petit historique)

logo_100p100De Véolia à la régie… (petit historique)

En 1991, la ville signe un contrat de 20 ans avec la Compagnie Fermière de Service Public qui finalement sera rachetée par la multinationale Véolia. A la fin de la Délégation de Service Public (DSP) de ladistribution de l’eau à Véolia, prévue en décembre 2012, la majorité municipale a fait appel à des cabinets d’étude pour savoir s’il fallait reconduire ce contrat ou passer en régie publique. Le coût de ces études dépassait largement les 100 000 euros. Les conclusions dissuadaient la commune de reprendre la distribution de l’eau en régie car cela aurait renchéri le prix de l’eau de 25_%. Un cabinet d’étude affirmait même que Véolia travaillait à perte à St Pierre.  Continuer la lecture