Migrants : penser global, agir local

En se globalisant, notre planète s’est rétrécie et les conséquences des politiques impérialistes, capitalistes, extractivistes se font immédiatement sentir, même en Touraine.

Les avions de l’école de chasse qui survolent notre agglomération, engendrant une pollution sonore, forment les pilotes de pays en guerre auxquels la France a vendu des avions. Les pilotes de l’armée de l’air irakienne de Saddam Hussein, avaient été formés sur la base aérienne de Parçay-Meslay.

La France a colonisé une grande partie de l’Afrique, a pillé les matières premières et pour continuer à le faire, intervient militairement, maintient au pouvoir des dictateurs qui s’accaparent les richesses, réduisent leur population à la misère.

Cet été, partout dans le monde, le réchauffement climatique a provoqué des typhons, des inondations et une canicule rendant la vie urbaine insupportable et pas seulement à nos anciens. Mais rien n’est fait pour mettre un coup d’arrêt à l’extraction des énergies fossiles et la production de gaz à effet de serre.

Les populations pour survivre fuient la guerre, la misère et le dérèglement climatique. Et les conséquences sont visibles même dans notre agglomération. A Tours, en avril, un squat à ouvert pour mettre à l’abri une soixantaine de réfugiés (avec une majorité d’enfants) que le 115 laissait à la rue. En août, à St Pierre-des-Corps, près de soixante jeunes mineurs étrangers non accompagnés, rejetés par les services du Conseil départemental ont installé un campement sur un terrain paroissial.

Cessons de nous lamenter sur les conséquences, agissons sur les causes. Exigeons le retrait de l’armée française d’Afrique, l’arrêt des ventes d’armes, le développement des énergies renouvelables…

Exigeons l’ouverture des frontières, la liberté de circulation et d’installation pour toutes et tous. Pourquoi les capitaux et les citoyen.ne.s du Nord pourraient-ils circuler et s’établir où bon leur semble, tandis que les exploité.e.s et les opprimé.e.s du Sud devraient rester enfermé.e.s dans des frontières ?

L’ouverture des frontières doit aller de pair avec une politique d’accueil, la suppression des centres de rétention, des routes sûres pour les migrant.e.s, l’application par la France de la Convention de Genève sur les réfugiés et de la Déclaration européenne des droits humains, la régularisation de tous les sans papiers. Battons nous pour que la catastrophe planétaire causée par le capitalisme débouche sur une issue humaine solidaire, collective, écosocialiste et pas sur la barbarie.

Et dès maintenant en Touraine, prenons notre part, en accueillant le tout petit, petit nombre de réfugiés qui arrivent jusqu‘à nous.

Respect du droit d’asile !

no_borderDepuis maintenant 4 mois notre commune (Saint Pierre des Corps) accueille une cinquantaine de réfugiés soudanais arrivant de Calais au Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO), dans l’ancien foyer SNCF avenue Stalingrad.
La moitié des résidents des trois CAO du département n’a pas eu le droit de déposer une demande d’asile en France. La préfecture leur envoie des notifications de transfert vers l’Italie, c’est-à-dire se prépare à les expulser appliquant avec zèle les accords de Dublin qui stipulent qu’un réfugié entré en Europe par un autre pays de l’espace Schengen doit faire sa demande dans ce pays.

Or pour faciliter le démantèlement de la « jungle » de Calais, M.Cazeneuve, alors ministre de l’intérieur, avait promis aux migrants qu’ils pourraient déposer une demande d’asile en France s’ils acceptaient d’être répartis dans tout le pays : la procédure « Dublin » ne serait pas appliquée.
Cette promesse a été réitérée par son successeur M.Le Roux dans un CAO à Cancale . Et le président de la République a pris le même engagement au CAO de Grandmont en novembre.

Lors du repas partagé franco-soudanais du 4 février dans la salle Joliot Curie réunissant plus de 200 personnes, une pétition exigeant le respect du droit d’asile a circulé : elle a recueilli 3000 signatures et a été déposée à la préfecture le 9 février lors d’un rassemblement de 150 personnes.
Il est absolument scandaleux qu’une promesse faite plusieurs fois ne soit pas respectée ! Face à ce mensonge d’État, amplifions nos mobilisations solidaires afin d’imposer l’application de la convention internationale de Genève de 1951 qui stipule que les réfugiés peuvent déposer leur demande d’asile dans le pays de leur choix.

Tribune, du groupe 100% à Gauche publiée, en MARS 2017, dans « La Clarté », journal municipal de Saint-Pierre des Corps.

Métropole 1 – Démocratie 0

Tribune, du groupe 100% à Gauche publiée, en février 2017, dans « La Clarté », journal municipal de Saint-Pierre des Corps.

Depuis le 1er janvier la plus part des services de la ville sont transférés à l’agglomération : la voirie, l’eau, les espaces verts, l’urbanisme…
De façon précipitée le rôle des communes de l’agglomération a été réduit à la portion congrue. En étant à peine caricatural le conseil municipal ne délibérera plus que sur la gestion du cimetière, sur le programme du Centre culturel et sur l’organisation des fêtes municipales.
Que la solution de certains problèmes soit plus facile à résoudre à l’échelle de l’agglomération plutôt qu’à celle de la commune, cela ne fait aucun doute. Mais le problème est qui prend les décisions ? Dorénavant ce sera un Conseil métropolitain pléthorique dont les membres ne seront pas élus par le suffrage universel. Même si le démocratie communale était loin d’être parfaite, le Conseil municipal restait l’instance où les décisions se prenaient au plus près de la population.
Prenons l’exemple de la gestion de l’eau, depuis le 1er janvier 2013 la ville gérait l’eau en régie municipale. Tout n’était pas parfait, la majorité municipale s’étant opposé à en faire une régie « complète » en ne supprimant pas les prestations de Véolia, et en refusant la mise en place d’une tarification sociale du prix de l’eau. Néanmoins la régie dégageait un excédent de 300 000 euros par an qui revenait au usagers et non aux actionnaires de Véolia. A partir du 1er janvier « ce bel outil » qu’est la régie est transféré à la Métropole. Y aura-t-il un Conseil d’exploitation de la régie au niveau de l’agglomération ? Est-ce que les usagers et les élus de St Pierre y seront représentés ?
Avec la création de la Métropole, les décisions seront centralisées, bureaucratisées, éloignées des habitants et la démocratie va y perdre beaucoup.

Avec les Grecs ce jeudi 2 juillet à Tours

Jeudi 2 juillet à 18h30 place Jean Jaurès, rassemblement pour un soutien sans faille au peuple Grec, pour la démocratie en Europe.

A l’appel d’ATTAC, de CATDP, d’EELV, d’Ensemble !, du MRC, du NPA, de Nouvelle Donne, du PCF et du PG.

L’Europe est à la croisée des chemins. La Troïka ne cherche pas seulement à détruire la Grèce, elle s’en prend à nous tou.te.s. Il est grand temps de nous dresser contre le chantage des élites européennes.

Dimanche prochain, le peuple grec a la possibilité de refuser l’austérité, et de choisir la voie de la dignité, dans l’espoir d’une autre Europe. En ce moment historique, chacun de nous doit prendre position.

antik296_la_une_OXIPour nous, c’est NON à l’austérité, à la réduction des pensions de retraites et à l’augmentation de la TVA, C’est NON à la pauvreté et aux privilèges C’est NON au chantage et au démantèlement des droits sociaux. C’est NON à la peur et à la destruction de la démocratie.

Pour nous, c’est OUI à la dignité, à la souveraineté, à la démocratie, et à la solidarité avec les citoyen.ne.s grecs.

Continuer la lecture

Stop cette politique de casse sociale !

Après le 9 avril et le 1er mai, mettre un coup d’arrêt cette politique de casse sociale !

La Regression MacronEn 2015, le gouvernement de Hollande et Valls poursuit sa politique d’austérité, répressive, sécuritaire et raciste, qui ne profite qu’au patronat et à l’extrême droite.

Non à la répression de l’État, défendons nos droits !

Continuer la lecture

Soirée film et débat au CNP : la sécu, un droit pour toi, pour moi, pour nous. Quel avenir ?

Soirée CNP Sécu un droit pour toi, pour moi, pour nousJeudi 9 avril à 20h aux Studio Cinémas (2, rue des Ursulines à Tours), les Amis du Monde diplomatique, le Collectif féministe Pcf/Front de Gauche, ATTAC, La Ligue des Droits de l’Homme (LDH), la Convergence services publics 37, Le Collectif Notre santé en danger, le CNP proposent LA SECU : UN DROIT POUR TOI, POUR MOI, POUR NOUS. QUEL AVENIR ?

70 ans après sa création, la sécurité sociale est menacée dans ce qui constitue sa raison d’être : la solidarité devant les risques majeurs de l’existence. La Sécu est-elle devenue un puits sans fond où s’engloutissent les cotisations ? Continuer la lecture

Grèves et manifestations du 9 avril, engager la bataille contre le gouvernement et le patronat

Manifestation contre l’austérité à Tours et partout en France – Jeudi 9 avril 2015 – 10h Place de la Liberté

Malgré la claque qu’il a reçue Fanch Soldessociaistes aux élections départementales, le gouvernement a annoncé la poursuite de sa politique au profit du patronat, et dont le FN récolte les fruits. Après la loi Macron qui généralise le travail du dimanche et casse le Code du travail, il planche désormais sur la remise en cause du contrat de travail.

Continuer la lecture

Ensemble contre tous les racismes et le fascisme, l’égalité ou rien !

Samedi 21 mars : des manifestations dans 20 villes en France contre le racisme
Manifestation à Tours à 15h au départ de la place Jean-Jaurès.

Image Tract Local - Couleurs - Au 18 marsCe samedi 21 mars des manifestations auront lieu dans une vingtaine de villes de France* comme dans les principales villes d’Europe à l’occasion de la journée mondiale contre le racisme.

Aux côtés de l’UNSP (Union Nationale des Sans-Papiers) 125 organisations, comités de quartier contre le racisme, le fascisme ou les violences policières, associations locales ou nationales, syndicats et partis, appellent à manifester « Ensemble contre tous les racismes et contre le fascisme , L’égalité ou rien ». Continuer la lecture

Film & Débat CNP « Rénovation des quartiers populaires, pour qui, pour quoi ? »

Affiche soirée CNP Rénovation Urbaine 16-10-14Jeudi 16 octobre à 20h00,  le CNP, le N.P.A. et « D’ailleurs nous sommes d’ici » proposent la soirée film & débat aux Studio cinémas, 2 rue des Ursulines à Tours : « Rénovation des quartiers populaires, pour qui, pour quoi ?»

La ville n’est plus un bien commun. Cet espace urbain est confisqué dans un cadre institutionnel où on fait semblant de prendre en compte l’avis des citoyen-ne-s, masquant une spéculation qui ne dit pas son nom.

Continuer la lecture

Communiqué : retrait du plan social au CHU de Tours !

RETRAIT DU PLAN Logo Convergence des hôpitaux contre l'HôstéritéSOCIAL au CHU de TOURS !

Communiqué de presse NPA37 – le 10 octobre 2014

Le NPA d’Indre-et-Loire condamne le plan social décrété par la direction du CHU. Il dénonce également la brutalité avec laquelle il s’applique à l’encontre des personnels.

Continuer la lecture