Notre position sur les élections départementales

elections-departementales-2015_catcherAlors que le gouvernement Hollande Valls applique consciencieusement ses politiques d’austérité, alors que le Front National se prépare à ramasser la mise dans ces élections, il est important de montrer que d’autres politiques sont possibles.

C’est pour toutes ces raisons que le NPA d’Indre-et-Loire a participé aux réunions unitaires à la gauche du parti socialiste pour faire émerger un véritable alternative de gauche. Pour nous une telle alternative doit défendre un programme d’opposition à l’austérité avec une série de mesures qui imposent une autre répartition des richesses. Un tel programme nécessite une rupture avec le PS qui mène, dans les collectivités, des politiques d’accompagnement de celles du gouvernement.

Le rassemblement, citoyen, écologiste et solidaire né de ces réunions unitaires a raison d’afficher une volonté d’indépendance vis à vis du PS. Dans le même temps il réunit des forces politiques qui continuent localement (à la région et dans des municipalités) à participer à des exécutifs avec le PS.

Le NPA d’Indre-et-Loire a donc fait le choix de ne pas participer à ces élections et restera disponible après ces échéances départementales pour construire la nécessaire opposition à tous ceux qui veulent continuer à appliquer des politiques antisociales.

Dans le même temps nous rappelons à celles et ceux qui pensent que voter front national c’est donner un grand coup de pied dans le système qu’ils se trompent. Voter front national c’est se tromper de colère !

Enfin, parce qu’il est plus que jamais nécessaire de montrer dans la rue, par nos mobilisations que d’autres choix sont possibles nous appelons l’ensemble des jeunes et des travailleurs, l’ensemble des militant-e-s des organisations du mouvement social :

  • à se rassembler pour faire barrage à la Loi Macron en participant massivement aux grèves et manifestations prévues le 9 avril prochain,

  • à exprimer la nécessaire solidarité avec la lutte du peuple grec contre la Troika,

  • à faire barrage au racisme, à l’islamophobie, à l’antisémitisme et à l’extrême-droite en participant à la manifestation le samedi 21 mars à Tours (15h -place Jean-Jaurès).