Les cinémas Studio à Tours en danger

Les cinémas Studio à Tours (37) en danger

L’installation d’un mégaplexe au nord de Tours, dans une ville qui compte déjà 27 salles pour 139000 habitants, annonce la mort plus ou moins lente des Studio,un cinéma associatif, militant qui est née il y a 50 ans en mars 1963. 19 salariés, 60 bénévoles et 200 correspondants (qui sont le relais dans les entreprises et les établissements scolaires) font vivre cette structure.

L’association tient à son indépendance et à sa programmation mais l’arrivée de Ciné Alpes du groupe Davoine (condamné en 2007 pour avoir fait pression sur les distributeurs pour avoir l’exclusivité de certains films), se traduira fatalement par une perte d’accès aux films qui assurent sa stabilité financière (Les cinémas Studio réalisent 38% de ses recettes annuelles avec 5% de sa programmation, à savoir « des films art et essai porteurs »).

Les cinémas Studio défendent depuis le début un cinéma de qualité ouvert au plus grand nombre, dans le but d’agir et d’aider à l’émancipation de toutes et tous. Outre une programmation de films de différents pays en VO, plusieurs labels (art et essai, recherche, patrimoine et jeune public), chaque semaine sont organisées des soirées débats autour de thèmes sociaux ou politiques en lien avec une trentaine d’associations, partis politiques, collectifs. Ces convictions, les Studio les défendent également par l’éducation à l’image (14 000 élèves par trimestre pour des films arts et essais, un festival de films scolaires) et une bibliothèque.

Face à ce risque, que le Maire PS de Tours, ne veut pas entendre la mobilisation se met en place. Tout d’abord par le biais d’une pétition qui arrive bientôt aux 15000 signatures et la défense d’un projet alternatif regroupant différentes associations de l’audiovisuel de Tours. Puis la section Sud Culture et les salariés, qui risquent de subir les premiers les conséquences, ont créé un collectif unitaire de soutien, regroupant des partis de gauche dont le NPA, des associations et des individus.

Un premier rassemblement est prévu le samedi 01 juin devant la Mairie de Tours.

Pour signer la pétition de soutien en ligne : http://www.petitions24.net/soutien_studio